Le canton de Sauxillanges

Formation du canton

En 1789, à la formation des cantons, celui de Sauxillanges comprenait les communes d’Aulhat St Privat, Chaméane, Egliseneuve des Liards, St Etienne sur Usson, St Genès la Tourette, St Jean en Val, St Quentin sur Sauxillanges, Sauxillanges, Usson, Varenne sur Usson, Vernet la Varenne.
Les communes de Brenat et Parentignat dépendaient du canton d’Issoire; tandis que celles de Bansat, St Martin des Plains, St Rémy de Chargnat et les Pradeaux relevaient du canton de Lamontgie.
Avec le rattachement de la commune de Sugères au début des années 1970, le canton de Sauxillanges comprend alors 17 communes :

Bansat
Brenat
Chaméane
Egliseneuve des Liards
Les Pradeaux
Parentignat
St Etienne sur Usson
St Genés la Tourette
St Jean en Val
St Martin des Plains
St Quentin sur Sauxillanges
St Rémy de Chargnat
Sauxillanges
Sugères
Usson
Varennes sur Usson
Vernet la Varenne

En 2014, le redécoupage des cantons français a entraîné la disparition du canton de Sauxillanges. Désormais les 17 communes de l'ancien canton de Sauxillanges font partie du canton de Brassac-les-Mines; ce dernier regroupant également en tout ou partie les communes des anciens cantons de Jumeaux, Ardes, St Germain Lembron.
Malgré ses évolutions territoriales, l'association "PACS" a décidé de conserver son périmètre initial donnant ainsi tout son sens au nom de l'association !

Situation géographique

Le canton de Sauxillanges était un des neufs cantons de l’arrondissement d’Issoire. Il était bordé au nord par les cantons de Vic le Comte et de St Dier ; à l’est par celui de St Germain l’Herm ; au sud par ceux de Jumeaux et de St Germain Lembron et à l’ouest par celui d’Issoire.

Le relief

La partie basse du canton est à peu près plane, à une altitude moyenne de 400 m environ, à l'exception du Puy d’Usson, placé au centre, dont l’altitude est de 659m.
Le sol de la partie en plaine est généralement calcaire : carrières de pierre à chaux à Chargnat, Bansat et St Rémy. Parfois aussi il est argileux : poteries et tuileries de Sauxillanges, Pranly, la Malotière. Cette partie basse du canton jadis submergée faisait partie du lac Léman ou lac de la Limagne.
La partie montagneuse du canton de Sauxillanges est généralement granitique, d’altitude très variée. Le fond de la vallée de Chambelève,commune du Vernet, est à 610m environ ; le point culminant de la commune de St Etienne sur Usson, le Puy de la Garde, est à 830m ; Bonnefont village de la commune de St Quentin culmine à 728m. Les deux points les plus élevés du canton sont : « chez Thonnat » dans la commune du Vernet avec 1052m et la « Croix du Chemin » près de Pouveroux, dans la commune de St Genès avec 1062m d’altitude.

Les cours d'eau

L’Allier traverse les communes des Pradeaux et de Parentignat. Elle reçoit sur sa droite dans le canton le ruisseau de Bansat qui prend sa source aux environs de Pégut et d’Escout dans la commune du Vernet, arrose Bansat, St-Martin et les Pradeaux. L’Eau Mère qui vient d’Egliseneuve des Liards et arrose Sauxillanges, St Jean en Val, St Rémy de Chargnat, Varennes et Parentignat reçoit le ruisseau de La Valette formé des ruisseaux de Toiras et de la Geneste, du ruisseau du Vidal grossi du ruisseau du Moulin du Prat. Le ruisseau de Vidal forme la limite entre les communes du Vernet et de St Genès, de St Genès et de Chaméane, de St Quentin et de Chaméane, de St Quentin et de Sauxillanges.