• Vient de paraître

    Nouveau bulletin : Sauxillanges et la Grande Guerre

    Neuvième bulletin que l’association « Passé Antérieur du Canton de Sauxillanges » consacre à la Première Guerre, ce nouvel ouvrage « Sauxillanges et la Grande Guerre » revient sur le parcours de ces 56 Sauxillangeois morts lors du conflit et dont le nom figure sur le monument aux morts de la commune ; mais également de tous ceux ayant participé à la « Der des Ders » et qui ont eu « la chance » d’en revenir. Au fil des pages, grâce aux documents, photos ou objets conservés par leurs descendants, chacun de ces « poilus » nous raconte un peu de son histoire : forcément tragique pour certains, un peu moins douloureuse pour d’autres. Mais assurément des vies chamboulées…

  • Vient de paraître

    Chaméane – Vernet la Varenne : maires et élus

    La fonction de maire telle que nous la connaissons aujourd’hui remonte à la Révolution Française. Les premières élections se tiennent en février 1790 et très vite les maires, véritable courroie de transmission entre les citoyens et l’État, apparaissent comme des acteurs essentiels de la société politique. En septembre 1792, ils se voient confier la tenue des registres d’état civil (naissances, mariages, décès) ; fonction sociale majeure, précédemment dévolue aux curés, leur donnant un surcroît de légitimité et de prestige. Qu’ils soient, au gré des régimes politiques, « élus » par le peuple ou « désignés » par le préfet, les maires traversent les siècles et prennent une part décisive à la modernisation du pays et à…

  • Vient de paraître

    Saint Rémy de Chargnat : église et lieux sacrés

    Où plutôt « églises » au pluriel ! Car il y eut bien deux églises à Saint Rémy de Chargnat qui furent paroissiales l’une après l’autre. De l’église Saint Rémy, il ne reste aujourd’hui que le chœur faisant office de chapelle dont la porte se cache dans un angle du cimetière communal. Difficile d’imaginer que jusqu’à la Révolution, une nef s’étirait sur une partie du cimetière actuel… Sur l’autre rive de l’Eau-Mère, l’église de Notre Dame de Chargnat, qu’on appelait également Notre Dame du Bois, n’était alors qu’une « simple » chapelle qui deviendra église paroissiale à partir du Concordat en 1801. Outre la description des lieux, de l’architecture, du mobilier de ces églises, ce…