• Morceaux choisis

    Les « rythmes scolaires » en 1901…

    La question des rythmes scolaires n’est pas nouvelle… ! En 1901, le conseil municipal de Chaméane interpelle le préfet suite à une modification du règlement sur les horaires d’entrée et de sortie : « M. le Président expose à l’assemblée qu’il serait urgent et indispensable de voir à Chaméane l’école de 10 heures à midi le matin et de 1 heure à 3 heures le soir et cela comme par le passé. Les pères de famille ayant des enfants sont d’un avis unanime pour le maintien de cette heure qui leur permet d’utiliser leurs enfants pour leurs besoins et cela sans faire manquer l’école. Attendu que beaucoup de pères de famille seraient contraints…

  • Morceaux choisis

    6 février 1838 : le curé de Sauxillanges est assassiné !

    Reprenant une information diffusée par la Gazette d’Auvergne, l’édition du 13 février 1838 du journal La Quotidienne décrit par le menu la tentative d’assassinat (qui s’avèrera réussie) à l’encontre du curé de Sauxillanges, un dénommé Rochefort : Une horrible tentative d’assassinat vient de porter l’effroi et la douleur dans la commune de Sauxillanges (Puy-de-Dôme). Voici les détails qu’on nous transmet à cet égard : Mardi dernier, 6 du courant, le nommé Gerle aîné s’introduisit, armé d’un fusil à deux coups, dans le presbytère. Arrivé à la porte d’un appartement où était assis M. le curé avec son vicaire, il couche le premier en joue, en lui criant : « Je…

  • Morceaux choisis

    Comment M. de Sereys de Saint Genès la Tourette n’eut ni grain, ni vin !

    Rappelons-nous[1] que la période révolutionnaire était une époque de mauvaises récoltes et de flambée des prix dans notre région. Un décret du 8 décembre 1792 prononçait la peine de mort contre toute personne exportant du blé hors du territoire de la république et des sanctions sévères contre les accapareurs de blé ; mais la sévérité même de ces sanctions les rendaient inapplicables et les tribunaux se montraient d’une mansuétude rare à l’égard de tous les fraudeurs. Ainsi nous trouvons dans le registre des audiences du tribunal criminel de Riom un cas concernant notre commune. Pour parer à la famine, un décret du 9 août 1794 avait prescrit la création dans chaque…

  • Morceaux choisis

    L’usage des pigeons voyageurs pendant la Grande Guerre

    Georges Francisque Déchamp, affecté, après avoir été  blessé, au Centre d’instruction du Camps des plaine à Boulouris-sur-Mer dans le Var comme instructeur du 64e Bataillon sénégalais rédige un petit carnet de cours consacrés à de multiples sujets tels que les notions de base d’électricité, le morse… mais aussi l’usage des pigeons voyageurs (« PV ») : « A défaut de tube porte dépêches on pourra attacher un bout de tuyau de plume d’oie à l’une des plumes de la queue du PV au moyen d’un fil de laiton ou de soie qui le traversera de chaque côté, on bouchera celle-ci avec de la cire. Comme point d’attache choisir une plume de nouvelle…