• Morceaux choisis

    6 février 1838 : le curé de Sauxillanges est assassiné !

    Reprenant une information diffusée par la Gazette d’Auvergne, l’édition du 13 février 1838 du journal La Quotidienne décrit par le menu la tentative d’assassinat (qui s’avèrera réussie) à l’encontre du curé de Sauxillanges, un dénommé Rochefort : Une horrible tentative d’assassinat vient de porter l’effroi et la douleur dans la commune de Sauxillanges (Puy-de-Dôme). Voici les détails qu’on nous transmet à cet égard : Mardi dernier, 6 du courant, le nommé Gerle aîné s’introduisit, armé d’un fusil à deux coups, dans le presbytère. Arrivé à la porte d’un appartement où était assis M. le curé avec son vicaire, il couche le premier en joue, en lui criant : « Je…

  • Morceaux choisis

    Comment M. de Sereys de Saint Genès la Tourette n’eut ni grain, ni vin !

    Rappelons-nous[1] que la période révolutionnaire était une époque de mauvaises récoltes et de flambée des prix dans notre région. Un décret du 8 décembre 1792 prononçait la peine de mort contre toute personne exportant du blé hors du territoire de la république et des sanctions sévères contre les accapareurs de blé ; mais la sévérité même de ces sanctions les rendaient inapplicables et les tribunaux se montraient d’une mansuétude rare à l’égard de tous les fraudeurs. Ainsi nous trouvons dans le registre des audiences du tribunal criminel de Riom un cas concernant notre commune. Pour parer à la famine, un décret du 9 août 1794 avait prescrit la création dans chaque…

  • Morceaux choisis

    L’usage des pigeons voyageurs pendant la Grande Guerre

    Georges Francisque Déchamp, affecté, après avoir été  blessé, au Centre d’instruction du Camps des plaine à Boulouris-sur-Mer dans le Var comme instructeur du 64e Bataillon sénégalais rédige un petit carnet de cours consacrés à de multiples sujets tels que les notions de base d’électricité, le morse… mais aussi l’usage des pigeons voyageurs (« PV ») : « A défaut de tube porte dépêches on pourra attacher un bout de tuyau de plume d’oie à l’une des plumes de la queue du PV au moyen d’un fil de laiton ou de soie qui le traversera de chaque côté, on bouchera celle-ci avec de la cire. Comme point d’attache choisir une plume de nouvelle…